Pourquoi le bouclier de Brennus porte-t-il ce nom ?

Pourquoi le bouclier de Brennus porte-t-il ce nom ?

0

Le bouclier de Brennus, trophée du vainqueur du Top 14 de rugby

En rugby, l’équipe qui remporte le Top 14 soulève le prestigieux bouclier de Brennus. Un nom qui sonne très empereur romain. Mais c’est en fait celui de son créateur, Charles Brennus (Brennus Ambiorix Crosnier, de son vrai nom), graveur et orfèvre parisien et grand amateur de ballon ovale. A noter que c’est le fameux baron Pierre de Coubertin, président de l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques, qui dessina le trophée.

Un « bout de bois » bien malmené

Conçu en 1892, le Brennus se compose d’un disque en cuivre, fixé sur une grande planche de bois, sur laquelle est inscrite la devise « Ludus pro Patria » (« des Jeux pour la Patrie »). L’image du bouclier symbolise la conquête, la bataille, le rugbyman-guerrier. Souvent, le pauvre bouclier de Brennus prend cher durant les célébrations d’après-match. Dans les années 90, il a même dû être « rafistolé » et la planche changée après une troisième mi-temps plus qu’agitée. « Il a servi de planche de surf ou de bouclier Arverne pour transporter un joueur un peu fatigué, a un jour confié Emile Ntamack. On l’appelait l’enjoliveur ». Dans le jargon rugbystique, le Brennus est affectueusement surnommé le « bout de bois », ou « planchot » en occitan.

Le palmarès du Bouclier de Brennus

Le petit bonus : il existe un deuxième bouclier de Brennus, qui récompense le champion de France de Longue Paume, un ancien jeu de balle.