Pourquoi Ezequiel Lavezzi est-il surnommé « Pocho » ?

Pourquoi Ezequiel Lavezzi est-il surnommé « Pocho » ?

0


L'attaquant du PSG et de la sélection argentine Ezequiel Lavezzi est surnommé Pocho

Les footballeurs argentins sont souvent affublés d’un petit surnom, en général en rapport avec leur apparence physique (ou leur santé mentale). Javier Pastore est ainsi « el Flaco » (le maigre), Marcelo Bielsa « el Loco » (le fou) ou Diego Simeone « el Cholo » (en gros, le bad boy). L’attaquant du Paris Saint-Germain Ezequiel Lavezzi est quant à lui surnommé « Pocho ». Pour ses coéquipiers, ses entraîneurs ou les supporters, il n’est pas Ezequiel Lavezzi, mais « Pocho ». Le truc, c’est que lorsqu’on cherche dans un dictionnaire, « pocho » signifie « mal en point » ou « immigrant américain ». Et encore, en argot mexicain.

Rien à voir avec l’alcool…

Si seulement ça voulait dire « la poche », on aurait compris, rapport à la vie de patachon de Lavezzi, bien plus performant en boîte de nuit que sur le terrain du Parc des Princes. Mais non. En fait, comme souvent avec les footballeurs, il ne faut pas chercher trop loin. Dans « Le Parisien », Lavezzi avait ainsi expliqué d’où lui vient son surnom : « Quand j’étais enfant, j’avais un chien qui s’appelait Pocholo. Et quand il est mort, mon frère m’a appelé Pocho. C’est resté ». Ok. Waf waf !

Le petit bonus : c’est vrai que Lavezzi est un peu tatoué comme un toutou, et ne risque pas de se perdre. Mais il n’a pas franchement l’air d’avoir une vie de chien

L'attaquant du PSG Lavezzi et ses jolis tatouages

Ezequiel Lavezzi en pleine partie de jambes en l'air avec sa femme

Ezequiel Lavezzi aime les femmes