Pourquoi le « Super Bowl » s’appelle comme ça

Pourquoi le « Super Bowl » s’appelle comme ça

0


Le Super Bowl, spectacle géant pour les Américains

Chaque premier dimanche de février, les Etats-Unis retiennent leur souffle le temps d’une soirée. Pourquoi ? Pour le Super Bowl, bien sûr, la finale du championnat de football américain (NFL). Un évènement planétaire, et quasiment une fête nationale pour les Américains. Le Super Bowl doit son nom à un jeu pour enfants en vogue dans les années 60, le « Super Ball ». Détournant ce nom, le propriétaire des Kansas City Chiefs surnomma la finale « Super Bowl » en référence à la forme des stades, qui ressemblent souvent à une cuvette ou un bol géant.

4 millions de dollars les 30 secondes de pub

La première édition du Super Bowl, en 1967, se déroula dans une certaine indifférence. Mais au fil du temps, c’est devenu LE show à ne pas rater, même si l’on ne comprend rien aux règles. Les chiffres donnent le tournis. La chaîne télé qui diffuse l’évènement réalise entre 40% et 60% de parts de marché. La moitié des 10 pVive le Super Bowllus grosses audiences de tous les temps aux Etats-Unis sont des finales du Super Bowl, qui réunissent chaque année plus de 100 millions de téléspectateurs à travers le monde. Et niveau pub, c’est le jackpot : une annonce de trente secondes est facturée… 4 millions de dollars. Exorbitant mais rentable, quand on sait que les Américains se passionnent au moins autant pour les spots de pub pour « Coca » ou « McDo » et le concert à la mi-temps, que par ce qui se passe sur le terrain.

Le petit bonus : pizza, bière, « buffalo wings »… le Super Bowl est le deuxième jour de l’année où les Américains consomment le plus de nourriture, juste après Thanksgiving.

Le concert du Super Bowl, ça peut aussi être l’occasion de voir Beyoncé comme ça…

Beyoncé en mode bizarre

ou Janet Jackson comme ça…

Janet-Jackson-et Justin Timberlake lors du Nipplegate du Superbowl