Pourquoi le badminton s’appelle-t-il comme ça ?

Pourquoi le badminton s’appelle-t-il comme ça ?

2


Une raquette et un volant de badminton

Babinton ? Baddington ? Bagminton ? Pour une raison obscure, le mot badminton est très souvent écorché. Peut-être parce que personne ne sait d’où il vient ? Bon ok alors « bad » ça veut dire mauvais, « minton » ça vient sûrement de « mint », donc de la « mauvaise menthe »… Laissez donc tomber la recherche sémantique : le badminton doit tout simplement son nom à « Badminton House », la maison de campagne du duc de Beaufort, dans l’Ouest de l’Angleterre.

Un bouchon de champagne en guise de volant

C’est là qu’est né ce sport de raquettes, cousin du tennis, à la fin du XIXe siècle. A l’époque, le duc cherche une activité « indoor » pour remplacer le traditionnel cricket les jours de mauvais temps. On aménage donc un vague terrain à l’intérieur de la maison, une corde faisant office de filet. En guise de volant, on utilise un bouchon de champagne dans lequel on plante quelques plumes pour le stabiliser. Le riche propriétaire adore, et fait la promotion de son nouveau sport à Londres. On le baptisera « badminton », en l’honneur de son lieu de naissance. Depuis le badminton a fait du chemin, puisque que depuis 1992 c’est un sport olympique.

Badminton House en Angleterre, lieu de naissance du badminton

Le petit bonus : un sport de vieux, le badminton ? Le smash le plus rapide a été chronométré à… 493 km/h. Allez cours gamin !