Pourquoi le vélo est-il appelé « la petite reine » ?

Pourquoi le vélo est-il appelé « la petite reine » ?

0

Le vélo ou bicyclette est surnommé la petite reine en référence à Wilhelmine d’Orange-Nassau, la très jeune reine des Pays-Bas

« Quand on partait de bon matin / Quand on partait sur les chemins / A Bicyclette ! » La véritable star de la Grande Boucle, petit nom du Tour de France, c’est lui : le vélo. D’ailleurs depuis la fin du XIXe siècle, on l’appelle la « petite reine ». Une référence à Wilhelmine d’Orange-Nassau, reine des Pays-Bas à l’âge de… 10 ans. En 1898 la jeune Néerlandaise, en visite à Paris, surprend tout le L'illustration de La Reine Bicyclette de Pierre Giffard, avec une femme portant un vélo dans les bras.monde en se déplaçant presque uniquement à bicyclette. Les journalistes la surnomment « la petite reine », et ce n’est que plus tard que la formule désignera le « véhicule » lui-même. Depuis, les Pays-Bas ont d’ailleurs entretenu cette image de royaume de la bicyclette.

La petite reine bicyclette

Mais l’expression trouverait aussi son origine dans les écrits de Pierre Giffard (1853-1922), grand reporter passionné de cyclisme. En 1891, il publie un ouvrage sur l’histoire du « vélocipède », intitulé La Reine Bicyclette. Le dessin de couverture, une femme moderne portant un vélo au-dessus de sa tête (ci-contre) et qui doit avoir un bon coup de pédale, marque les esprits et contribue à populariser l’expression. Avec le temps, la « petite reine bicyclette » deviendra « petite reine » tout court.

Le petit bonus : Pierre Giffard était aussi l’organisateur de la classique Paris-Brest-Paris, qui donna son nom à la fameuse pâtisserie.