Pourquoi l’athlète Cindy Billaud court avec les doigts bandés

Pourquoi l’athlète Cindy Billaud court avec les doigts bandés

0

La coureuse de 100 mètres haies Cindy Billaud court avec des bandes autour des mains. Ce n'est pas pour cacher des bagues ou pour faire joli, : l'athlète est en fait allergique à la piste d'athlétisme.

Cindy Billaud représente la France jusqu’au bout des ongles. Son vernis bleu-blanc-rouge passe difficilement inaperçu dans les starting-blocks des Championnats d’Europe d’athlétisme à Zürich. Mais un autre détail « digital » attire l’attention : la toute récente médaillée d’argent du 100m haies court les doigts bandés. Une coquetterie ? Une façon de cacher des bagues bling-bling ? Pas du tout. « La piste (en tartan, ndlr) me brûle la peau et c’est horrible, surtout quand il fait très chaud, elle la ronge et je ne peux pas m’empêcher de me gratter », explique Cindy Billaud. Allergique à la piste, le comble pour une athlète…

Cindy Billaud veut éviter le look « momie »

« Ça s’est déclenché en juniors, c’était gonflé puis ça a saigné, se souvient la jeune femme de 28 ans dans L’Equipe. J’ai essayé des crèmes mais je glisse sur la piste, donc j’ai trouvé le système de bander mes doigts. » En revanche pour éviter le style « retour de la momie », Cindy Billaud ne bande pas ses genoux : « ça ferait genre blessée toute l’année ». Et puis « le contact est moins long, sauf s’il y a 15.000 faux départs ou que le starter est hyper long. Mais c’est aussi pour ça que je me mets en place en dernier dans les starts ». Rien ne sert de courir (trop tôt), il faut partir à point. Ou plutôt à poings.

Le petit bonus : sinon Cindy Billaud avoue être « limite hypercative, c’est de famille ». Alors ça, on s’en doutait un peu…