Pourquoi les routes sont-elles souvent bordées de platanes ?

Pourquoi les routes sont-elles souvent bordées de platanes ?

0


Une route des Etats-Unis bordée non pas de platanes, mais d'arbres tout court, peut-être des sequoias. Ces arbres font polémique depuis longtemps du côté de la prévention routières, qui les accuse d'être responsables de nombreux décès lors des accident de la route.

On ne les remarque même plus tellement ils font partie du paysage, mais de nombreuses routes de France sont bordées de platanes (ok sur la photo ci-dessus, ce ne sont pas des platanes…). Des arbres vertement critiqués par les automobilistes et les associations de prévention routière, car jugés très dangereux en cas de sortie de route. Mais il faut dire que ces longues enfilades de platanes étaient là bien avant l’invention de l’automobile, et n’ont pas été pensées à la base pour cohabiter avec des bolides.

Un parasol végétal géant

Il faut remonter à l’époque napoléonienne pour comprendre leur utilité. L’Empereur était en effet du genre belliqueux, et ses armées mobilisées sur de très nombreux fronts. Des guerres qui nécessitaient des déplacements longs et éprouvants pour les soldats, à pied ou à cheval, et parfois sous un soleil de plomb. Les troupes arrivaient d’ailleurs souvent exténuées sur le champ de bataille. Pour protéger ses troupes du soleil, Napoléon décida donc de faire planter des platanes le long des principaux chemins du pays. Un arbre choisi pour sa grande taille, capable de fournir une « zone d’ombre » bien appréciable.

Le petit bonus : Napoléon aurait aussi pu penser à une petite doudoune d’appoint pour ses « grognards » lors des campagnes plus frisquettes…

Napoléon et la campagne de 1814 (peint en 1864). C'est l'Empereur qui décida de faire planter des platanes sur les principaux chemins de l'Hexagone pour protéger ses grognards de la chaleur.