Pourquoi les chevaux dorment-ils debout ?

Pourquoi les chevaux dorment-ils debout ?

0


Un cheval en train de dormir debout 2

Si les chevaux pouvaient murmurer à l’oreille de l’homme, ils nous diraient sûrement que c’est un peu exagéré. Les « canassons » sont comme nous, ils ont besoin de s’allonger pour roupiller profondément au moins quelques heures par jour, sur le « plancher des vaches ». Mais les chevaux ont un sacré avantage : ils peuvent aussi dormir debout, comme le cousin zèbre, la girafe… Un vieil instinct de survie qui leur permet de se carapater beaucoup plus rapidement en cas de danger. Alors que les quatre fers en l’air, le cheval est une cible trop facile pour un prédateur, le temps d’émerger, de lever ses fesses, etc…

En mode cran d’arrêt

Donc ok, c’est bien pratique de dormir debout mais ça ne doit pas être de tout repos, si ? Ne vous inquiétez pas pour lui, le cheval est équipé. Pour stationner en position verticale, il peut en effet « cadenasser » certaines articulations. La rotule vient se bloquer au niveau du fémur, empêchant la patte de se plier, et permettant aux muscles des membres inférieurs de se relâcher. Une sorte de cran d’arrêt. Et vous pouvez toujours y aller, ce mécanisme peut supporter une pression de plusieurs tonnes. Seul l’animal lui-même peut se débloquer, grâce à un mouvement précis. Si c’est pas le pied, franchement…

Le petit bonus : apparemment le cheval ne dort assis que lorsqu’il est bourré.

Un cheval après une bonne cuite