Pourquoi le zèbre se cache derrière ses rayures

Pourquoi le zèbre se cache derrière ses rayures

0


Si le zèbre est rayé de bandes noires et blanches, c'est pour empêcher les moustiques (en particulier la mouche tsé tsé) de se poser sur sa peau.

Les rayures du zèbre sont une des grandes énigmes du monde animal. Les hypothèses vont bon train quant à l’utilité de ces zébrures : tantôt il s’agirait d’un marqueur de relations sociales au sein du troupeau, tantôt elles lui serviraient de tenue de camouflage. Cette robe noire et blanche lui permettrait ainsi de rester dans l’ombre, de mieux se dissimuler dans la végétation de la savane. De plus lorsque le zèbre bouge son body, ses rayures créent une illusion d’optique, un peu à laLes rayures du zèbre agissent un peu comme un stroboscope qui hypnotise et déroute ses prédateurs. façon d’un stroboscope. Une feinte qui dérouterait ses prédateurs, surtout lorsque l’herbivore se déplace en groupe. C’est vrai qu’il y a de quoi avoir la nausée.

Des rayures pour brouiller la piste

Mais si ces présomptions restent sujettes à caution, le principal rôle joué par ces striures a été découvert tout récemment. Si le zèbre s’est laissé pousser les rayures au cours de son évolution, ce n’est pas pour tromper les grands fauves, mais pour leurrer… les moustiques. Et en particulier la redoutable mouche tsé-tsé. Des biologistes de l’Université de Californie ont démontré que la présence de rayures dissuadait les mouches, les taons et tous leurs potes de se poser sur une surface. Un peu comme si la piste d’atterrissage leur paraissait nettement moins dégagée.  Le zèbre est ainsi beaucoup moins touché par la « maladie du sommeil » que son cousin le cheval domestique, qui a le malheur d’avoir une robe unie. Tsé tout bête, mais il fallait y penser.

Le petit bonus : non, les rayures du zèbre ne servent pas à le scanner plus facilement en caisse, même si l’hypothèse était séduisante …

Avec ses rayures, le zèbre ressemble aux code-barres des produits de supermarché.