Pourquoi le koala reste-t-il scotché à son arbre ?

Pourquoi le koala reste-t-il scotché à son arbre ?

0


Un koala aggripé à son arbre. C'est pour faire baisser sa température en temps de forte chaleur que le petit marsupial australien se colle contre les branches des acacias.

On a longtemps cru que le koala se cramponnait aux arbres pour échapper aux prédateurs, piquer un petit roupillon ou regarder ce qui se passe chez les voisins. Mais en fait ce n’est pas – seulement – par fainéantise que le petit marsupial australien passe une bonne partie de son temps blotti tout là-haut, dans les cimes. Une étude vient de montrer qu’en fait, le koala se sert des branches d’arbre, et en particulier des troncs, pour se rafraîchir.

L’arbre conserve la fraîcheurPour déloger un koala de son arbre, il faut vraiment y aller.

Une équipe de chercheurs a suivi une quarantaine de koalas pendant des mois dans le « bush » australien. Et pour comprendre comment ces drôles de peluches parviennent à survivre à la canicule, très fréquente dans cette partie du globe, ils les ont « espionnées » avec des caméras thermiques. Leur constat ? Plus la température augmente, plus les koalas descendent vers le bas des arbres. Ils se plaquent alors au maximum contre l’écorce pour trouver un peu de fraîcheur et réguler leur température. En effet par temps chaud, l’arbre est plus frais que l’air ambiant. Dans ce cas les petites bêtes à poils délaissent d’ailleurs leurs chers eucalyptus pour les acacias, le « must » du frigo végétal (-6° par rapport à l’air). Une « clim » naturelle à peu de frais.

Le petit bonus : le koala évacue une partie de la chaleur en transpirant… par la langue. Pratique, mais pas forcément génial niveau haleine.

Pour évacuer la chaleur, le koala transpire par la langue. Parfois, il mange aussi une glace...

 

Keep calm and love koalas