Pourquoi la coccinelle est-elle appelée « bête à bon Dieu » ?

Pourquoi la coccinelle est-elle appelée « bête à bon Dieu » ?

1


Pourquoi la coccinelle est appelée bête à bon Dieu

Certains appellent la coccinelle – l’insecte, pas la voiture – la « bête à bon Dieu ». Et ce n’est pas parce qu’ils ont vu le Seigneur promener une coccinelle en laisse, mais pas loin. Ce petit nom est lié à une légende du Xe siècle. Condamné à mort à Paris pour un meurtre qu’il jurait n’avoir pas commis, un homme aurait en effet eu la vie sauve grâce au petit coléoptère rouge et noir.

Une coccinelle très obstinéeQuand une coccinelle empêche le bourreau de faire son travail et de couper des têtes

Le jour de l’éxécution, alors que le bourreau allait joyeusement lui couper la tête, une coccinelle se posa sur le cou du supplicié. Et à chaque fois que le pauvre bourreau la chassait, la petîte bête revenait se poser exactement au même endroit. Le roi Robert II « le Pieux » (972-1031) y vit clairement une intervention divine, et grâcia le veinard. A juste titre d’ailleurs, puisque le véritable meurtrier fut retrouvé quelques jours plus tard. Depuis, on considère que la coccinelle porte bonheur et qu’il ne faut surtout pas l’écraser.

Le petit bonus : le nombre de taches de la coccinelle n’a rien à voir avec son âge, pas plus que le numéro au fond des verres Duralex n’indique le vôtre.