Pourquoi le pélican a-t-il un goitre ?

Pourquoi le pélican a-t-il un goitre ?

0


Un pélican et son goitre. Toute ressemblance avec Edouard Balladur est absolument fortuite.

Le pélican est ce que l’on appelle un « drôle d’oiseau ». Avec son bec énorme, doublé d’un goitre, il ne passe pas franchement inaperçu. Mais à quoi peut bien lui servir cette grosse poche extensible ? Pas seulement à passer des bouteilles de whisky en boîte de nuit ni vu ni connu, comme on pourrait le penser. En fait, c’est un outil multi-usages, le couteau suisse version « pelecanidae ».

L’épuisette version pélican

Le goitre est avant tout un redoutable filet de pêche. Dans l’eau, le pélican étire cette poche vers le bas, attrape le poisson avec sa mandibule supérieure, le jette en l’air, le rattrape dans cette même poche et l’avale sur le champ. Avec une épuisette de cette taille (12 litres de contenance), peu de chances pour le pauvre poisson de passer entre les mailles du filet. Mais cette poche gulaire lui sert à bien d’autres choses, comme à réguler sa température (c’est un organe ultra vascularisé) ou transporter du matériel pour faire son nid, comme dans un gros sac. Pratique pour les déménagements. On ne pourra pas reprocher au pélican de rester le bec dans l’eau.

Le petit bonus : plus la période de reroduction approche, plus les couleurs du bec du pélican s’avivent. Une façon de donner le « feu vert ».

Une poche ou gpître de pélican