Pourquoi les remplaçants des Bleus sont appelés les « coiffeurs »

Pourquoi les remplaçants des Bleus sont appelés les « coiffeurs »

0


Olivier-Giroud-le-roi-des-coiffeurs

A chaque fois que l’horripilant Christian Jeanpierre ressort cette expression, vos cheveux se dressent sur la tête. Chez les Bleus (et dans toutes les équipes de foot par contagion) les remplaçants sont surnommés les « coiffeurs », expression remise au goût du jour en 2010. L’image aurait pu venir d’Olivier Giroud, abonné au banc de touche et qui passe entre 3 et 5 heures par jour devant la glace pour fixer sa mise en pli. En fait elle remonte à la Coupe du Monde 1958, durant laquelle les remplaçants étaient chargés de couper les cheveux des titulaires. L’équipe des « coiffeurs » était née.

Un peu tirés par les cheveux, ces coiffeurs…

Le linguiste Gilles Guilleron avait émis une autre explication en 2010 : « En fait, on doit cette appellation au verbe ‘coiffer’, au sens de battre (…) Dans le foot, les coiffeurs sont ceux qui attendent de coiffer les titulaires, c’est-à-dire de prendre leur place ». Un peu capillotracté ? Une chose est sûre, les footballeurs n’ont pas pour habitude de couper les cheveux en quatre. Par contre ils se barbent sérieusement sur le banc de touche, surtout si le match est rasoir. Désolé.

Le petit bonus : joueurs de foot et coiffure font rarement bon ménage, quelle que soit l’époque. Petite sélection non-exhaustive…

Florian Thauvin et sa crête doréeFlorian Thauvin tout auréolé

David Beckham teint en blond avec effet coiffé-décoiffé. Il adore les coiffeurs.David Beckham en jolie blonde peroxydée…

... et version Indochine, longue mèche au vent.… et en mode Indochine. Bon ok, on pourrait faire une série sur Beckham

Carles Puyol et ses longs cheveux bouclés. Il ne doit pas beaucoup aimer les coiffeurs.Carles Puyol, le mouton catalan

Le footballeur Giovanni Simeone veut-il rentrer dans les ordres ?Giovanni Simeone opte pour la tonsure de moine

Carlos Valderrama et sa touffe blonde friséeCarlos Valderrama, alias Blondie

Les coiffeurs ont eu du boulot avec le joueur anglais et sa coupe en brosseChris Waddle combinait nuque longue et « balai à chiottes »

Karim Benzema gominé d'un côté, rasé de l'autreKarim « Double Face » Benzema

Bobby Charlton chauve sur le dessus, avec une longue mècheLa mèche de Bobby Charlton en pleine tempête

Les Roumains se sont fait une petite couleur jaune poussinL’équipe de Roumanie blonde-platine en 1998

Mamadou Sakho et la crête léopardMamadou Sakho ou Kirikou ?

Mathieu Debuchy ne lésine pas sur le pentoMathieu Debuchy a testé la coupe limace

Le brésilien Neymar et sa longue crête de lionceauNeymar en mode iroquois

La grosse touffe de Marouane FellainiNon, Marouane Fellaini ne porte pas de perruque mais il peut facilement récurer les plats

Paul Gascoigne avec une petite couette et un chouchouUn moment, Paul Gascoigne a cru qu’il était une petite fille

Peter Beardsley et sa coupe de moinePeter Beardsley, coupe Beatles mais à la serpe

Raheem Sterling a choisi la coupe afro pour femme, avec bigoudisRaheem Sterling se prend pour Nina Simone

Raul Meireles, grosse barbe de bûcheron et petite crêteRaul Meireles en Jésus hipster

Ronaldo et son petit bout de moquette sur la têteRonaldo en… n’importe quoi !

Taribo West a essayé toutes les coupes de cheveuxTaribo West était vraiment vert ce jour là

Tony Vairelles et sa mythique nuque longueTony Vairelles, le Elvis Ch’ti à la coupe mulet

Wayne Rooney a le cheveux rare et court, et le front très dégagéWayne Rooney s’est fait poser un bout de moquette chez Saint-Maclou

Le footballeur portugais Abel Xavier résume l'histoire de la coiffure à lui seulAbel Xavier, une vraie saga capillaire