Pourquoi les Pays-Bas sont-ils le royaume du vélo ?

Pourquoi les Pays-Bas sont-ils le royaume du vélo ?

0


Des Hollandais en famille sur leur vélo à Amsterdam. Les Néerlandais ont adopté ce moyen de déplacement pendant la Grande Guerre.

Aux Pays-Bas c’est bien connu, on trouve des tulipes, des polders, des footballeurs oranges, des coffee-shops mais aussi… des vélos. Beaucoup de vélos. On peut même leur décerner le titre honorifique de « royaume de la petite reine ». Il faut dire que l’histoire d’amour a commencé très tôt. Dès le XIXe siècle, la famille royale donnait l’exemple en se baladant souvent à bicyclette. Mais c’est avec la Première Guerre mondiale que la pratique du vélo prend un tournant. Tenant absolument à rester neutres, les Pays-Bas sont victimes collatérales du blocus anglais contre l’AllemagUn vélo fleuri façon flower power à Amsterdam. Les baba-cool et autres hippies ont beaucoup fait pour le développement du vélo aux Pays-Bas.ne. Pour de nombreux produits comme l’essence, les prix « flambent », quand il n’y a pas tout simplement pénurie. Et qui dit pas d’essence, dit pas de voitures.

Le vélo, pas cher et écolo

Pour se déplacer, les Néerlandais ont donc dû enfourcher leur bécane et pédaler. Et afin de faire face à cette explosion de cyclistes et au manque d’infrastructures, de très nombreuses pistes cyclables ont été aménagées, principalement dans les grandes villes. Le phénomène s’est encore accentué après guerre, le vélo étant après tout un moyen de transport peu cher et bien pratique dans cet autre plat pays. L’esprit « flower power » et écolo des années 70 et l’embargo pétrolier de 1973 conforteront ce mode de transport « alternatif ». Aujourd’hui encore, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, le Hollandais grimpe sur son vélo pour aller au boulot, chez des amis ou faire du shopping. Allez hop, en selle !

Le petit bonus : à Amsterdam (800.000 habitants), plus de 500.000 personnes enfourchent leur vélo chaque jour. Un succès tel qu’il provoque… des embouteillages.

Keep calm et faîtes du vélo. A Amsterdam, il y a plus de bicyclettes que d'habitants.