Pourquoi Lucky Luke a-t-il arrêté de fumer ?

Pourquoi Lucky Luke a-t-il arrêté de fumer ?

0


Lucky Luke se roulant une cigarette. C'était avant que les ligues anti-tabac n'interdisent au lonesome cowboy de fumer.

Lucky Luke a beau tirer plus vite que son ombre, il n’a pas vu le coup venir. Avant de mordiller une brindille à longueur de case, le « poor lonesome cowboy » du dessinateur Morris avait en permanence la cigarette au bec. Une attitude plus virile et tout de même davantage en rapport avec son statut de terreur du Far-West flingueur de bandits de grand chemin. Surtout qu’il roulait lui-même sa clope, d’une seule main, juché sur son fidèle destrier Jolly Jumper. La grande classe. Oui mais voilà, les censeurs sont passés par là.

Lucky Luke privé de tabacNo Smoking pour Lucky Luke, interdit de cigarette

En 1983, à l’occasion de la sortie d’un dessin-animé pour la télé, les associations anti-tabac américaines s’insurgent contre ce cowboy qui fume comme un sapeur. Un bien mauvais exemple pour les jeunes. Sous la pression, Lucky Luke doit donc troquer son mégot, présent depuis ses débuts en 1946, contre un plus consensuel brin d’avoine. Et pourquoi pas une cigarette électronique, tant qu’on y est ? La bien-pensance ayant réussi à passer un pied dans la porte, à partir de là, Luke sera également privé de tabac dans les albums BD. Morris sera même récompensé par l’OMS pour cette initiative. Pire encore ? Dans « La corde au cou », paru en 2006, Lucky Luke était censé rouler la dernière cigarette du condamné Joe Dalton : refusé par l’éditeur. Que voulez-vous, on ne « mégote » pas avec le politiquement correct…

Le petit bonus : la tenue invariable de Lucky Luke (foulard rouge, chemise jaune, gilet noir) est un clin d’oeil au drapeau de la Belgique, patrie de Morris.

Lucky Luke est passé de la cigarette aux brins d'avoine pour être politiquement correct.