Pourquoi le « Sun » renonce à sa bimbo aux seins nus de la...

Pourquoi le « Sun » renonce à sa bimbo aux seins nus de la page 3

0


Fini la page 3 du Sun et ses gros seins de bimbo

Une page se tourne. Plus de 44 ans que le journal « The Sun », symbole de la classe et du bon goût, réservait sa page 3 à une photo de bimbo dénudée. Une véritable institution outre-Manche. Et bien c’est terminé. Le tabloïd du groupe Murdoch l’a annoncé : les traditionnels tétons vont laisser place à une page classique, et ce avec effet immédiat. Officiellement, c’est le boss en personne qui aurait pris cette décision, trouvant la formule ringarde. En réalité, la sulfureuse page 3 était de plus en plus critiquée pour son côté vulgaire (nous on ne voit pas pourquoi). Une pétition dénonçant son « sexisme » a même recueilli plus de 200.000 signatures.

Deux pin-ups pour terminer en fanfareLe Sun renonce à sa bimbo aux gros seins 3

Le « Sun », qui tire chaque jour à 2,2 millions d’exemplaires (de quoi faire pâlir la presse française), cède donc à la dictature de la bien-pensance. Un comble. Dommage, certaines « stars » anglaises ont pourtant lancé leur carrière en tant que « page-three girls », comme Katie Price (mais si enfin, Jordan), Samantha Fox (mais si enfin, la chanteuse), hum qui d’autre ? Enfin plein ! Pour terminer en beauté, le journal a proposé vendredi dernier deux playmates pour le prix d’une. Un vrai numéro « collector ». Mais que les lecteurs désespérés se rassurent : on parie que les « boobs » de la page 3 reviendront très vite, sachant que 99,9% des gens n’achetaient cette feuille de choux que pour ça.

Le petit bonus : et puis la tradition ne disparaît pas complètement, elle perdure sur le site internet à la rubrique page3.com. Ouf!

Des seins, des fesses, des filles sexy pour le tabloïd The Sun