Pourquoi parle-t-on de cuisson au « bain-marie » ?

Pourquoi parle-t-on de cuisson au « bain-marie » ?

0


Du chocolat au bain-marie. Cette technique technique culinaire est parfaite pour préparer des desserts, et notamment faire fondre du chocolat sans le brûler.

Si vous aimez cuisiner des bon petits plats, le bain-marie vous est forcément familier. Ce mode de cuisson permet de faire chauffer les aliments tout en douceur, sans les faire crâmer ou accrocher le fond de la casserole, le tout sans dénaturer les molécules. La technique du bain-marie convient particulièrement pour faire fondre du chocolat ou préparer certaines sauces, style la sauce béarnaise. Concrètement, il s’agit de verser un fond d’eau (ou d’huile pour les hautes températuMarie la Juive était une alchimiste de l'Antiquité, et un petit génie de son époque. C'est elle qui a inventé et donné son nom à la technique de cuisson au bain-marieres) dans une casserole, d’y placer le récipient contenant vos ingrédients et de faire chauffer. Pas besoin d’être un as des fourneaux ou un cordon bleu.

Marie, pionnière de l’alchimie

Mais pourquoi ce joli nom de « bain-marie » ? Parce que cette technique culinaire vieille de plus de 2000 ans a été inventée par une certaine Marie la Juive (IIIe siècle avant J-C). Divers écrits de l’Antiquité évoquent en effet le « bain de Marie ». Cette femme (ici à droite), parmi les tout premiers alchimistes, aurait également mis au point plusieurs ustensiles de laboratoire. C’est le chimiste allemand Albert le Grand qui, pour rendre hommage à cette pionnière des sciences, (re)mettra le nom de bain-marie au goût du jour à partir du XIIIe siècle. Et ben Marie…

# Envie de vous lancer dans des recettes au bain-marie ? En voilà quelques unes par ici.

Le petit bonus : ce mode de cuisson n’a donc a priori aucun rapport avec le « Bain-Marie » de Navarro, l’un des fameux « mulets »…

Bain-Marie, l'un des mulets de la série télé Navarro, avec Roger Hanin© image lespetitesaventures.com