Pourquoi le smoking s’appelle-t-il comme ça ?

Pourquoi le smoking s’appelle-t-il comme ça ?

0


Daniel-Craig-porte admirablement le smoking dans James-Bond

Le Jour de l’An arrive à grands pas. Enfin l’occasion de ressortir du placard ce bon vieux smoking, qui n’a plus servi depuis le mariage du cousin René. Et si vous êtes invité à une soirée costumée, vous pourrez toujours dire que vous êtes déguisé en James Bond. L’agent 007 est en effet l’un des ambassadeurs du smoking, tenue de gentleman par excellence : veste noire* à revers de satin, pantalon noir, un petit noeud papillon pour la touche finale, le tour est joué.

La star des fumoirsUn smoking

Le smoking est né en Grande-Bretagne en 1860. Le futur roi Edouard VII, alors Prince de Galles, avait largement les moyens de se faire tailler un costard. Il commanda donc aux tailleurs Henry Poole & Co une tenue adaptée aux tables de jeu. Dépourvu de basques (les pans de tissus dans le bas du dos), ce vêtement est plus confortable et pratique pour s’asseoir. Rapidement, le nouveau costume devint très populaire dans les fumoirs de la haute société. On le portait dans cet endroit pour ne pas traîner l’odeur de tabac sur ses autres vêtements. D’où ce nom fumeux. Aux Etats-Unis, le smoking est appelé tuxedo. C’est en effet James Potter, patron du club new-yorkais « Tuxedo Park Country », qui importa le smoking outre-Atlantique en 1886.

*Ou blanc, mais plus rarement

Le petit bonus : le smoking se porte boutonné, et le noeud papillon doit être noir (alors qu’il est blanc pour un costume queue-de-pie).

Les Mad Men fument le cigare

Dans « Mad Men », on porte le smoking/tuxedo en fumant le cigare. Mais on ne boutonne pas la veste.