Pourquoi le vert est-il maudit au théâtre ?

Pourquoi le vert est-il maudit au théâtre ?

1


Au théâtre, le-vert-est banni des planches car il paraît qu'il porte-malheur

Il paraît que le vert est la couleur de l’espoir. Ce n’est pas vraiment l’avis des comédiens… Depuis plusieurs siècles en effet, il est fortement déconseillé de porter du vert sur une scène de théâtre. La superstition remonterait à 1673, le 17 février pour être précis. Ce jour-là Molière, vêtu d’un costume vert, joue pour la dernière fois son « Malade imaginaire » au Palais Royal, avant de mourir sur scène. Quelle histoireLe vert est une couleur maudite dans le monde du théâtre. Une vieille superstition. ! Sauf qu’il s’agit d’une légende. En réalité, Molière s’est éteint plusieurs heures après la réprésentation, et portait un costume pourpre. Tant pis, la malédiction du vert était née.

Le vert banni des planches

En fait, si cette couleur a été bannie du petit monde du théâtre, c’est pour une raison plus pratique. Au XVIIIe siècle, la teinture verte utilisée pour les costumes contenait en effet… de l’arsenic. Les comédiens, qui portaient ces vêtements tous les jours en transpirant bien sur les planches, finissaient par s’intoxiquer. Sympa. Et puis de toute façon c’est bien connu, le vert ça ne sied pas au teint…

Le petit bonus : en Espagne c’est le jaune qui porte malheur. Le revers de la cape du torero étant jaune, c’est en effet la dernière couleur qu’il verra s’il se fait encorner… Olé!

Le jaune est une couleur maudite pour les Espagnols et le Torero en particulier