Pourquoi le « Paris-Brest » s’appelle-t-il comme ça ?

Pourquoi le « Paris-Brest » s’appelle-t-il comme ça ?


Le Paris-Brest est une délicieuse pâtisserie en forme de roue de vélo. Il doit son nom à la course cycliste éponyme, qui a aujourd'hui disparu.© Chloé Délice / chloedelice.blogspot.fr

Le Paris-Brest est une pâtisserie bien connue des gourmands, et surtout bien calorique. Il est composé d’une pâte à choux, de crème mousseline pralinée et d’amandes effilées. Miam, miam… Mais pourquoi ce délicieux petit gâteau rond porte-t-il le nom de ces deux villes ? Et pourquoi pas Paris-Montélimar ou Lyon-Brest, après tout ?

Un Paris-Brest en forme de roue de vélo

Mitonné par le pâtissier Louis Durand en 1910, il est ainsi nommé en référence à une célèbre course cycliste de l’époque, le Paris-Brest-Paris. Dans la première moitié du 20e siècle, il s’agissait une « classique » de la petite reine, mais elle a été arrêtée en 1951. L’organisateur de cette course, Pierre Giffard, avait demandé à son ami pâtissier de réaliser un gâteau en l’honneur de son événement. Voilà pourquoi le Paris-Brest a une forme en « roue de vélo », même si – on vous l’accorde – ça n’est pas toujours frappant. De là à imaginer que les coureurs pédalent dans la semoule… En tout cas, la pâtisserie n’a rien à voir avec le train reliant la capitale à la pointe du Finistère.

Merci à "Chloé Délice" pour la photo d'illustration. Plein de délicieuses recettes par ici.
Le petit bonus : certains pâtissiers perpétuent la tradition du véritable Paris-Brest façon roue de vélo, ajoutant même des rayons en pâte à pain pour faire plus authentique.

La course Paris-Brest-Paris, qui a donné son nom à la pâtisserie élaborée par Pierre Durand, était une classique cycliste au début du 2Oe siècle. La preuve avec cette une du "Petit Journal".