Pourquoi un débutant est-il appelé un « bleu » ?

Pourquoi un débutant est-il appelé un « bleu » ?

0


Un bleu synonyme de novice ou débutant

Si les novices sont surnommés les « bleus », ce n’est pas à cause des traces qu’ils portent après un bizutage musclé. Apparu dans l’armée, le terme fait référence à la couleur de leur uniforme. En 1793, après la Révolution, la Convention décide en effet de changer la tenue de l’infanterie. L’uniforme blanc rappelle trop la couleur royale, et on opte pour un bleu plus « républicain ». Mais renouveler tous ces vêtements coûte cher, cela se fait donc petit à petit. Les nouvelles recrues sont les premières servies, et deviennent alors des « bleus » aux yeux des soldats plus expérimentés.

Blagues de caserne

Une autre explication, assez proche, est parfois avancée : les petits nouveaux issus de milieux modestes se présentaient en général à la caserne vêtus d’une blouse bleue. Possible. Quant au fameux « bleu-bite », il n’aurait rien à voir avec ce que vous pensez. La tradition qui consistait à faire boire du bleu de méthylène aux jeunes recrues, bleu que l’on retrouvait dans les urines, est séduisante mais ressemble bien à une légende. Cette « bite » là vient du genevois « bistau », qui signifie « jeune apprenti » et a donné l’argot « bitau ». Bien loin de la fameuse « bite au cirage » chère aux bidasses.

Le petit bonus : les fans de la série NCIS connaissent bien ce surnom (« probie » en V.O), c’est comme ça que l’agaçant DiNozzo appelle McGee.

Quand DiNozzo embête le bleu McGee dans NCIS