Pourquoi les camions de pompiers sont-ils rouges ?

Pourquoi les camions de pompiers sont-ils rouges ?

1


Un camion de sapeurs pompiers rouge

« Pimpon, Pimpon ! » En France, on n’imaginerait pas un camion de pompiers d’une autre couleur que rouge pétant. Et pourtant, jusqu’à la fin du XIXe siècle, les « soldats du feu » circulaient dans des véhicules vert et noir. Bien ternes, certes, mais ces couleurs étaient celles de leur corps du génie. Comme souvent, l’influence est venue tout droit d’Angleterre.

Des pompiers mieux identifiés

Outre-Manche, les « firemen » interviennent en effet déjà avec des pompes à vapeur rouge vermillon. En 1885, les Sapeurs-Pompiers de Paris se font livrer quelques unes de ces machines « made in England » pour remplacer leurs vieilles pompes à incendie manuelles. Ils tombent sous le charme de cette nouvelle technologie, mais aussi de sa couleur. Et constatent au passage l’impact de ce rouge « flamboyant » sur la population, qui peut les identifier immédiatement. Les pompiers de Paris adoptent donc le rouge comme couleur officielle, et repeignent tout leur matériel. Une initiative reprise peu à peu par l’ensemble des pompiers de l’Hexagone. Adieu le vert et noir qui avait de quoi « saper » le moral…

Le petit bonus : le terme « pompier » vient tout simplement du fait que c’est lui qui actionnait la pompe à incendie.
Une pompe à bras du XIXe siècle
Une pompe à incendie verte et noire du XIXe siècle