Pourquoi accroche-t-on du gui chez soi au Nouvel An ?

Pourquoi accroche-t-on du gui chez soi au Nouvel An ?

0

Accrocher une branche de gui dans sa maison pour la Nouvelle année porte bonheur

C’est l’une des traditions du Jour de l’An : accrocher un bouquet de gui (ou juste un brin, ça suffira) dans la maison. Non seulement ça fait un peu de déco, mais en plus il paraît que ça porLa tradition dit qu'il faut s'embrasser sous le gui à minuit pour avoir du bonheur toute l'annéete bonheur. L’idéal si vous n’avez pas eu le temps de chercher un trèfle à quatre feuilles. Mais attention, il faut respecter la coutume jusqu’au bout : les couples doivent s’embrasser sous le gui à minuit pétante pour espérer chance et bonheur tout au long de l’année. Après seulement, vous pourrez sabler le champagne.

Le gui et ses pouvoirs magiques

La superstition remonte à nos ancêtres les Gaulois. Les druides attribuaient en effet au gui de nombreuses vertus médicinales, notamment celle de rendre les femmes fécondes ou dêtre un antidote efficace contre le poison. On lui prêtait même carrément un pouvoir d’immortalité, car les feuilles de gui sont toujours vertes, même en plein hiver. Les druides cueillaient donc la plante au début de l’année et la distribuaient aux habitants au cours d’une cérémonie. Voilà pourquoi dans Astérix, ce bon Panoramix met autant d’ardeur à trouver du gui à longueur d’albums. Et que sa fameuse potion magique rend invincible.

Le petit bonus : « Non Obélix, tu es tombé dedans quand tu étais petit… »

Le druide Panoramix coupant du gui