Pourquoi Chirac en veut autant à Sarkozy

Pourquoi Chirac en veut autant à Sarkozy

1


Jacques Chirac entretient une rancune tenace à l'encontre de Nicolas Sarkozy

Jacques Chirac a la rancune tenace. L’ancien Président ne rate jamais une occasion de se payer son successeur. D’ailleurs, « rien ne peut l’amuser plus que ça », selon son biographe, qui révèle que « le nom de Sarkozy le réveille ». Chirac est donc sorti de sa retraite pour jouer les tontons flingueurs, soutenant Alain Juppé face à Nicolas Sarkozy pour la présidence de l’UMP. Lors de la présidentielle de 2012, Chirac avait déjà torpillé Sarko avec son mythique « Je voterai Hollande ».

« Faut lui marcher dessus »

Une haine qui remonte à la « trahison » de 1995. Pourtant très proche de la famille Chirac, Sarkozy décide de soutenir Balladur pour la présidentielle. « Chirac est mort, il ne manque plus que les trois dernières pelletées de terre », fanfaronne même le Brutus de Neuilly. Pas de bol, Chichi est élu. Et malgré le coup de fourchette légendaire de ce dernier, l’affront ne sera jamais digéré. Si Jacquot sort le banni de sa traversée du désert en 2002, c’est par pure stratégie politique. En 2004, exaspéré par son trop ambitieux ministre des Finances, Chirac recadre en public : « je décide, il exécute ». En privé ça donne plutôt : « Sarkozy, il faut lui marcher dessus. Et du pied gauche, ça porte bonheur… » . Plus tard, l’ancien maire de Paris fera d’ailleurs tout pour lui savonner la planche. Aujourd’hui Sarkozy doit avoir envie de dire à Chirac : « Je vous demande de vous arrêter ».

Le petit bonus : à moins que ce ne soit juste pour énerver « Maman », qui a critiqué la « froideur » de Juppé. Ou quand le congélateur se moque du frigidaire…

Jacques Chirac soutien Alain Juppé face à Nicolas Sarkozy, histoire d'embêter Bernadette - par Plantu