Pourquoi dit-on « 22 V’là les flics » ?

Pourquoi dit-on « 22 V’là les flics » ?

0


A l'origine, l'expression 22 V'là les flics n'avait aucun rapport avec la police

« 22 v’là les flics ! » Voilà l’exemple typique de l’expression que tout le monde connaît, mais que personne n’a jamais utilisée. Aujourd’hui d’ailleurs, si vous aviez des raisons de craindre l’arrivée de la police, vous diriez plutôt à vos complices : « Hé les mecs on bouge, y a les keufs ! » Bref… En fait au départ, « 22 voilà les flics » ne faisait pas référence aux forces de l’ordre, mais à l’autorité en général. Cette expression argotique du XIXe siècle serait issue du monde de l’imprimerie. A l’époque, pour que les typographes restent concentrés sur leur tâche et évitent les « coquilles », ils étaient Cops versus robbers, ou l'éternelle course-poursuite entre les policiers et les voleurssurveillés par un « contremaître ». Mais lorsque celui-ci s’absentait, les ouvriers s’accordaient une petite pause détente et bavardage : quand le chat n’est pas là, les souris dansent.

Taille 22, et même 44 !

Pour alerter les collègues du retour du patron, un guetteur criait « 22 ! » Une façon de siffler la fin de cette récré non-autorisée. Pourquoi « Vingt-deux » ? Parce qu’en imprimerie le corps 22 (la taille des lettres) était celui utilisé pour les gros titres, contre du 9 ou 10 pour les textes normaux. Logique pour désigner une personne importante. D’ailleurs, pour prévenir de la visite non pas du contremaître, mais carrément du « big boss », on n’utilisait plus le nombre 22 mais 44. Une menace « king size ». Ce signal n’éveillait pas les soupçons du patron, car le fait pour un typographe de crier « 22 » ou « 44 » n’avait rien d’anormal. Ce n’est que plus tard, quand ce code sera adopté par les voyous, que l’on ajoutera « voilà les flics », pour arriver à notre « 22 v’là les flics ».

Bien d’autres explications ont été avancées, plus ou moins farfelues. Voici les plus crédibles (selon nous) :

# Le choix du nombre 22 serait basé sur la valeur numérique du mot « chef » dans l’alphabet : C=3 + H=8 + E=5 + F=6 = 22

# Cette exclamation serait en fait une déformation du juron « Vingt Dieux ! »

# La lame des couteaux utilisés par les « bad boys » de l’époque faisait 22 cm de long. « 22 v’là les flics » était donc un appel aux armes.

# La vareuse des policiers comportait onze boutons, et comme ils opéraient toujours par deux…

L'origine de l'expression "22 V'là les flics" se trouve en fait dans l'univers des imprimeurs au 19e siècle