Pourquoi dit-on « autant pisser dans un violon » ?

Pourquoi dit-on « autant pisser dans un violon » ?

0


Pisser dans un violon, cest comme prêcher dans le désert, parler à un sourd, danser pour un aveugle, remplir un seau percé, siffler dans le cul d un mort : ça ne sert à rien.

Causer, c’est dans nos cordes. Mais expliquer quelque chose à une personne qui n’écoute pas ou ne comprend rien, c’est comme « pisser dans un violon » : ça ne sert à rien. Et Dieu sait que ça arrive souvent. On comprend bien que le fait d’uriner dans un violon (même un stradivarius) se révèle assez inefficace, voire parfaitement inutile. Mais pourquoi maltraiter ce noble instrument en particulier, et pas un piano, ou même un radiateur ou un fer à repasser ? Tout devient plus clairFaire pipi dans l'instrument d'un violoniste n'est pas la meilleure façon de se faire entendre... quand on sait que l’expression d’origine était « souffler dans un violon ». Et souffler n’est pas jouer…

Soufflez dans un violon, il en sort du vent

Pas facile en effet de composer une mélodie convaincante en soufflant dans un instrument à cordes. Contrairement à une flûte ou un saxophone, il n’en sortira pas grand chose, si ce n’est du vent. Plus tard, « souffler » deviendra d’ailleurs « siffler », une formule qui se rapproche du « whistling in the wind » anglais (« siffler dans le vent »). Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que l’on commencera (verbalement) à « pisser dans un violon ». Selon le linguiste Alain Rey, cette déformation serait simplement une plaisanterie, une surenchère cocasse rendant la métaphore plus drôle. Car le résultat sera le même : petite ou grosse envie, façon arrosoir ou à grand jet, avec ou sans archet, vous n’en tirerez pas une symphonie.

Le petit bonus : l’expression ayant évolué, elle concerne désormais tous les instruments de musique. Uriner dans une trompette, un trombone ou un biniou ne vous sera pas plus utile que pisser dans un violon…

Dans ces drôles de toilettes, on ne pisse pas dans un violon, mais on urine dans des trombones et autres instruments à cuivre
Bob Dylan aussi soufflait dans le vent (« Blowin’ in the wind »), mais il ne pissait pas dans sa guitare…