Pourquoi dit-on « être sur le fil du rasoir » ?

Pourquoi dit-on « être sur le fil du rasoir » ?

0


Être sur le fil du rasoir, en équilibre précaire

Être sur le fil du rasoir, c’est se trouver dans une situation critique, instable, limite dangereuse. Un équilibre précaire qui va vous faire basculer d’un côté ou de l’autre (en général du mauvais). Mais le fil en question n’est pas celui du rasoir électrique que vous branch(i)ez le matin avant de filer au boulot : celui-là n’avait pas encore été inventé quand l’expression est apparue, au XIXe siècle. Il vient du latin filum, qui désignait un « fil, un filament » mais aussi « le tranchant d’une lame » (comme dans « passer au fil de l’épée »).

Un numéro de funambuleJohnny Depp alias Sweeney Todd, un barbier sur le fil du rasoir 2

Quant au rasoir auquel on fait référence, oubliez donc le Bic jetable et imaginez plutôt ces grands rasoirs de barbier façon Sweeney Todd, à la longue lame effroyablement tranchante et aiguisée qui fait « crrrrrrrrrrrrrr » le long de votre cou. De façon imagée, se tenir debout sur un tel instrument relèverait du numéro de funambule le plus périlleux. Et même si vous parveniez à garder l’équilibre, la lame est si affûtée qu’elle finirait par vous trancher en deux. Bref, une fois sur le fil du rasoir, il n’y a plus moyen d’y couper.

Le petit bonus : au risque d’être un poil barbant, « sur le fil du rasoir » signifie également « de justesse ».

Un barbier sur le fil du rasoir 2