Pourquoi dit-on « donner sa langue au chat » ?

Pourquoi dit-on « donner sa langue au chat » ?

0

On donne sa langue au chat quand on ne connaît pas la réponse à une question,

Même si ça pique un peu votre amour-propre, vous êtes parfois bien obligé de « donner votre langue au chat » lorsque vous séchez sur une devinette ou une question du Trivial Pursuit. Mais pourquoi emploie-t-on cette drôle d’image féline ? Vous donnez votre langue au chat (mouhahaha… pardon) ? Avant le XIXe siècle, on disait  « jeter sa langue aux chiens », comme on se débarassait des restes du repas. Une façon « crue » et peu élégante, pour le mauvais perdant, de montrer qu’il n’avait plus envie de chercher. Mais aussi qu’il n’accordait guère d’importance à la réponse. Bon appétit au fait !

Le chat, gardien des secrets

Mais pourquoi le toutou a-t-il par la suite été remplacé par un matou, sachant que les chiens ne font pas des chats ? Probablement parce qu’au XIXe siècle, le chat était considéré comme le « gardien des secrets » (rien à voir avec « Secret Story », ndlr). On lui glissait des confidences à l’oreille, sachant qu’il n’irait pas les répéter : jusqu’à preuve du contraire, mis à part quelques miaulements, le chat n’est pas hyper bavard. Bref, à force de recueillir les épanchements des uns et des autres, Félix savait donc tout sur tout. En « donnant sa langue au chat » le temps d’une devinette, on lui offrait donc l’usage de la parole, dans l’espoir qu’il nous souffle la bonne réponse. Le tout était ensuite de récupérer son bien. Sale bête…

Le petit bonus : mais oui on sait, vous aviez la réponse à cette expression « sur le bout de la langue » avant de la « donner au chat », mais c’est trop tard…

Donner sa langue au chat. Autrefois le matou était considéré comme un animal plein de sagesse, gardien des secrets. En lui donnant l'organe de la parole, on espérait qu'il nous fournisse l'explication.