Pourquoi dit-on « ça ne mange pas de pain » ?

Pourquoi dit-on « ça ne mange pas de pain » ?

0


Quand ça ne coûte pas grand chose d'essayer, on dit que ça ne mange pas de pain.

« Allez vas-y tente le coup, ça ne mange pas de pain ! » On emploie tous cette formule de temps en temps pour dire que même si ça ne rapporte pas grand chose, ça ne coûte rien non plus. Voilà une expression apparue au XVIIe siècle dont l’explication n’est pas bien difficile à comprendre. Du vrai « pain bénit » pour un site comme le nôtre…

A l’époque, le pain est un aliment essentiel, qui constitue une part importante du budget de chaque foyer. Il était donc fortement conseillé de ne pas se goinfrer de miches, sous peine de plomber le budget. Par contre toute action qui n’entamait pas le stock ne posait aucun problème, qu’elle ait un intérêt ou non,  puisque « ça ne mangeait pas de pain ». A noter que l’on trouve tout et son contraire dans les expressions, puisque plus tard « une bouchée de pain » voudra dire pour pas grand chose. Comme quoi les temps changent. Au fait en parlant de pain, souvenez vous : ne jamais poser votre tartine à l’envers !

Le petit bonus : méfiez-vous tout de même de celui qui vous assure que « ça ne mange pas de pain », il pourrait bien essayer de vous rouler dans la farine…

Rouler dans la farine