Pourquoi dit-on « pendre la crémaillère » ?

Pourquoi dit-on « pendre la crémaillère » ?

0

Une pendaison de crémaillère. Quand on emménage dans une toute nouvelle maison ou un appartement, on fait une fête entre amis pour pendre la crémaillère.

Aujourd’hui encore lorsqu’on emménage dans une nouvelle maison ou un appartement, il est de bon ton d’organiser une « pendaison de crémaillère ». Une façon de baptiser son nouveau chez soi, mais surtout l’occasion de faire la fiesta avec les amis et prendre une bonne cuite. Et à moins d’avoir encUne crémaillère. Autrefois, cet objet servait à accrocher la marmite au-dessus de la cheminée pour faire cuire les aliments à la chaleur souhaitée. Aujourd'hui on utilise plutôt un four.ore une cheminée à l’ancienne ou de se la jouer « nouba » médiévale, la fameuse crémaillère fait rarement partie de la fête.

La crémaillère, petite touche finale

La coutume remonte au Moyen-Âge. Une fois la construction d’une maison terminée, tous les gens qui avaient participé aux travaux étaient invités à manger. Et à l’époque, on cuisait les aliments dans une marmite placée dans l’âtre de la cheminée. Cette marmite était accrochée à une crémaillère, une barre en fer avec des crans permettant de cuire à feu plus ou moins doux. Symboliquement, la crémaillère était la toute dernière chose installée dans une nouvelle maison, et marquait la fin du chantier. De nos jours, on devrait plutôt dire « brancher le micro-ondes » ou « faire chauffer la plancha ».

Le petit bonus : en Angleterre, la tradition voulait que chaque invité amène un peu de bois pour le tout premier feu, histoire de chauffer la maison. D’où son nom de « housewarming party ».

Winter is coming, la pendaison de crémaillère à la sauce Game of Thrones. Et oui, quand Ned Stark et Caterine Tully organisent une Housewarming Party à Winterfell il ne lésine pas sur les merguez et es cacahuètes, et même les Lannister sont invités.

Winter is coming…