Pourquoi dit-on un « copain » pour un ami ?

Pourquoi dit-on un « copain » pour un ami ?

0

Le mot copain vient du fait de partager le pain

« Avoir un bon copain / Voilà c’qui y a d’meilleur au monde », comme le dit la chanson. Oui car un bon copain, un camarade, un compère, un pote, un « poteau », c’est paraît-il « plus fidèle qu’une blonde ». Pas la bière, hein… Le mot « copain » est une déformation de l’ancien français « compain », ce qui voulait dire « qui partage le même pain ». En effet le préfixe « com » (ou ses variantes « con », « co ») vient du latin « cum », qui signifieSe faire un copain, c'est partager le même pain « avec ». Il sous-entend en général une idée d’égalité.

Un bout de pain contre des potes

Être copain à la base, c’était donc partager une bonne miche. Si vous voulez vous faire de vrais potes, vous savez ce qu’il faut faire plutôt que de traîner sur Facebook : lâcher un bout de votre baguette « Tradition » à 1,20 euro. Un peu comme toi, l’Auvergnat de Georges Brassens, qui « m’as donné quatre bouts de pain, quand dans ma vie il faisait faim ». Voilà, ça ne mange pas de pain… Mais au fait pourquoi dit-on une « copine », me direz-vous ? Allons, allons, n’ayez pas l’esprit mal tourné…

Le petit bonus : « C’est Copain, on l’a appelé Copain comme cochon… »