Pourquoi à New York même les trottoirs brillent

Pourquoi à New York même les trottoirs brillent

0


New York est une ville qui brille à tous les niveaux. Grâce à un matériau bien spécifique utilisé dans certaines rues, la Grosse Pomme luit de toutes parts, et pas seulement à Manhattan ou sur Time Square.

A New York, il n’y a pas que les gratte-ciel et les publicités géantes qui scintillent : les rues aussi. En tout cas les plus chics. Depuis 1989, la Big Apple utilise en effet un béton pas comme les autres pour chouchouter ses beaux quartiers : le « glassphalt », un mélange de verre et d’asphalte. A l’origine de cette coquetterie, un caprice du milliardaire Donald Trump, qui voulait que le trottoir devant son célèbre Plaza Hotel brille de mille feux. L’excentrique « tycoon » à moumoute (à droite) a demandé à la ville d’en faire de même autour du palace, situé sur la 5e Avenue. Et comme il se troLe milliardaire excentrique Donald-Trump se présente à la présidentielle aux Etats-Unisuve que le fameux « glassphalt » est finalement un matériau bon marché, le deal a été accepté.

New York, l’autre ville lumière ?

Certains riverains craignaient que ce revêtement n’éblouisse les conducteurs, notamment les fameux yellow cabs. Une inquiétude vite levée : inutile de mettre ses RayBan pour sortir (entre nous, l’effet n’est pas franchement impressionant…). Depuis, plusieurs kilomètres de rue, notamment autour de Central Park dans Manhattan, ont droit à leur macadam « bling-bling ». Grâce à ce verre recyclé, la municipalité fait des économies, New York en jette encore un peu plus et les touristes sont ravis. Une brillante idée.

Le petit bonus : il faudra quand même plus que ça et la flamme de la statue de la Liberté pour voler à Paris son surnom de Ville Lumière. Nan mais !

La Statue de la Liberté est l'un des symboles de New York. Offerte par la France et Garibaldi pour  célébrer l'indépendance des Etats-Unis, elle trône fièrement à l'entrée de la métropole et fait le bonheur des touristes.