Pourquoi Marion Cotillard a failli tourner schizo

Pourquoi Marion Cotillard a failli tourner schizo

0

Marion Cotillard en Edith Piaf dans la Môme

On savait que le rôle de « La Môme » était complètement monté à la tête de Marion Cotillard. De là à la rendre limite schizo ? Pas loin, à écouter la très agaçante comédienne. Pour « entrer dans le personnage » d’Edith Piaf, en 2008, la Française a tout d’abord mis le paquet physiquement : elle s’est rasée les sourcils, une partie des cheveux, et passait sa journée voûtée pour ressembler à Piaf, comme elle le confie au Guardian.

Habitée psychologiquement, Marion Cotillard aurait eu besoin de huit mois pour se « débarrasser » de la chanteuse : « J’ai essayé des exorcismes au sel et au feu. J’ai voyagé jusqu’à Bora Bora pour lui échapper », confie-t-elle sans rire. Edith, sors de ce corps! Elle a même expérimenté les cérémonies chamaniques, « après avoir enfin compris pourquoi je ne pouvais pas la laisser partir : elle (Piaf) avait été abandonnée quand elle était enfant ». C’est cela oui…  Enfin rassurez vous, tout s’est arrangé pour Marion Cotillard, qui depuis voit la vie en rose et ne s’investit plus autant dans ses rôles. Non rien de rien, non elle ne regrette rien.

Le petit bonus : encore un peu et elle allait appeler Guillaume Canet « Marceeeeeeel », ou lui dire « allez vas-y Milord, va chercher le pain! »