Pourquoi l’abus de selfies révèle vos tendances psychopathes

Pourquoi l’abus de selfies révèle vos tendances psychopathes

0


Et vous, êtes vous un psychopathe ?

Vous êtes accro aux selfies ? Pas moyen d’aller chercher le pain ou promener le chien sans vous prendre en photo avec votre iPhone ? Pas un jour sans poster votre trogne sur Facebook ? Mauvaise nouvelle : vous êtes un psychopathe. En même temps vous étiez sûrement déjà au courant. L’info est très sérieuse, elle sort même d’une étude américaine, publiée dans la revue Personnality and Individual Differences.

Psychopathe et/ou narcissique

Pas moins de 800 hommes ont répondu à des questionnaires pour évaluer leurs tendances narcissiques et psychopathiques, et les comparer à leur fréquence de publication de selfies. Bingo ! Les profils « psycho » s’affichent beaucoup plus que les autres sur les réseaux sociaux (pour le côté Narcisse, on aurait deviné tout seul). Le fait de balancer non-stop des photos de soi de manière impulsive, quasi-irrépressible, trahit en effet l’une des caractéristiques principales du psychopathe.

Tout, tout de suiteUn superbe selfie-stick

Bon enfin rassurez-vous, inonder votre « mur » virtuel de selfies ne veut pas dire que vous aurez envie d’égorger un châton demain matin. On ne diagnostique pas une pathologie uniquement sur l’impulsivité. Les évolutions technologiques encouragent nos tendances à vouloir tout, tout de suite, et de façon excessive, surtout lorsque l’on se croit en sécurité derrière son écran. Bon par contre, si vous avez acheté un « selfie-stick », alors là vous êtes tout simplement un serial-killer en puissance. Ou un Japonais.

Vous pensez être un psychopathe ? Pour le vérifier, c’est par là.

Le petit bonus : si vous êtes juste complètement accro à votre smartphone, c’est déjà moins grave. Vous souffrez juste de nomophobie.

La nomophobie est le fait d'être accro à son téléphone mobile 2