Qui a dit : « Et pourtant elle tourne » ?

Qui a dit : « Et pourtant elle tourne » ?

0


Le procès de Galilée. Le physicien italien est jugé par l'Inquisition, et doit abjurer sa théorie de l'héliocentrisme. Mais il n'en démord pas : "Et pourtant elle tourne".

Certes, la Terre ne tourne pas toujours très rond. Mais elle tourne. C’est ce que ce pauvre Galilée s’est échiné à expliquer par A+B, mais allez faire comprendre ça à ces bornés de l’Inquisition… Nous sommes en 1633 et Galileo Galilei, philosophe, mathématicien et astronome italien, ne veut plus tourner autour du pot : non seulement la Terre tourne sur elle-même, mais c’est bien elle qui gravite autour du soleil, et non l’inverse. Dans son « Dialogue sur les deux grands systèmes du monde », il remet ainsi au goût du jour Galilée, scientifique italien du XVIe siècle, observe le ciel et la lune à l'aide de son téléscopela théorie de l’héliocentrisme, avancée (et déjà condamnée) 15 ans plus tôt par Copernic.

Galilée l’a mauvaise : « E pur si muove… »

Seulement cette version saugrenue ne plaît toujours pas à l’Eglise catholique, pour qui la Terre est immobile, bien calée au centre de l’Univers (« géocentrisme »). Galilée est donc prié de remiser ses petites révolutions scientifiques au placard. Pour l’aider à se renier le Saint-Office, sorte de bras judiciaire de l’Inquisition, lui organise gentiment un procès. Accusé d’hérésie, Galilée finit par se rétracter, ce qui lui permet d’être simplement assigné à résidence et d’éviter la peine de mort. Mais juste après avoir abjuré sa théorie, le savant italien aurait marmonné, un brin ronchon : « E pur si muove… » (« Et pourtant, elle bouge »). Peu vraisemblable, mais de quoi enjoliver encore un peu l’histoire de ce tournant scientifique.

Le petit bonus : « Et pourtant, elle tourne » fonctionne aussi avec les actrices de cinéma surcotées (feat Pierre Dac)

Marion Cotillard, récompensée par un oscar, ne fait pas l'unanimité pour ses talents d'actrice. Et pourtant elle tourne beaucoup.